Madame NAUDON retrouvée !

Publié le 24 Avril 2013

Madame NAUDON retrouvée !

Je suis ravie car, par l'intermédiaire de Généanet (un site de généalogie) j'ai pu retrouver trace de descendants de Mme Naudon.
Sa "belle-petite-fille" Nicole Gallinaro-Naudon m'a très gentiment communiqué ce qu'elle possédait comme photos et m'a autorisée à reproduire sur ce blog ses souvenirs sur Mme Naudon.


La photo publiée ici date de 1976 soit plus de 20 ans après mon départ de l'école Balard. Je n'avais plus en tête le visage de Mme Naudon et pourtant devant cette photo, les souvenirs sont revenus, je l'ai tout de suite "reconnue" , pas vous ?

Et voici maintenant ce qu'écrit Nicole :
"Je viens de lire votre petit article sur Ninisse (Madame Naudon) et j'en suis toute émue !! Je n'ai malheureusement aucune photo de jeunesse de Ninisse (pardonnez moi je n'arrive pas à l'appeler autrement) car quand son fils Jean Naudon est décédé, Michel, mon mari n'a absolument rien pu récupérer de ce qui avait fait la vie de son père, photo, courrier etc... La seule photo que j'aie trouvée est un très très mauvaise photo prise le jour de notre mariage, où elle a les yeux fermés !!sur toutes les autres, elle est de dos ! mais je la mets tout de même pour vous rappeler combien elle était petite !!!
"Michel conserve un souvenir ému de cette grand-mère adorable, toute petite, toute menue et toute gentille, vraiment. Elle lui faisait faire, quand il était petit, ses devoirs de vacances (il en plaisante encore), et l'a souvent emmené avec elle en vacances, en particulier en Espagne vers Barcelone. Plus tard, quand il était étudiant à Paris (dans les années 68), il allait souvent chez elle, rue de la Croix Nivert, même si elle n'y habitait plus en permanence.
il adorait sa grand-mère, que j'ai fort peu connue mais dont je conserve le souvenir d'une "vraie grand-mère" ! Elle est décédée l'année de notre mariage en 1976.
Ninisse avait conservé l'appartement dont elle était locataire rue de la Croix Nivert à Paris et c'est à nous qu'est incombé la tâche d'aller "le vider" pour le rendre à son propriétaire après son décès. Avant la guerre, elle était institutrice avec sa mère, Marthe Fournier, à Berson, en Gironde. Elle a dû débuter là. Nous ne savons pas quand elle s'est mariée, mais Jean est né en 1923, donc elle a dû se marier en 21 ou 22. Ensuite, le couple Naudon est parti à Bayonne, où ils étaient en 1940 : Renée a raconté à Michel l'arrivée des allemands à Bayonne. Ils sont ensuite partis à Paris entre 41 et 43. Ninisse était alors en poste près des usines Citroen, donc c'était bien à l'école Balard. Michel se rappelle l'avoir entendue raconter les bombardements de l'usine Citroën et du fait qu'il fallait se réfugier aux abris avec les enfants. Robert Naudon, le mari, s'est en effet remarié et a, je crois, eu un autre enfant. Mais de Robert Naudon, on ne parlait plus guère en 1976 !! Et maintenant c'est un peu tard po
ur en savoir plus ! "
Merci encore Nicole !

Madame NAUDON retrouvée !
Madame NAUDON retrouvée !

Rédigé par Michèle LETENNEUR

Publié dans #nos institutrices

Repost 0
Commenter cet article

Josiane Boccard 17/11/2016 15:25

Madame Naudon avait une cousine (avec un handicap physique) qui travaillait à l'institut Gustave Baguier (école de sourds à Asnières). Elle a permis à mon frère d'intégrer l'école. Je peux retrouver son nom par l'intermédiaire de ma soeur qui était aussi dans cette école.

Michelaise 28/04/2013 10:37

Merci Michèle de cet hommage à Ninisse : c'est vraiment merveilleux de la faire revivre dans votre souvenir, et, qui sait, dans celui de quelques autres de ses anciennes élèves... Vous avez vu, sur la photo du bas, combien elle tend sa tête vers moi, pour m'écouter ou me parler, comme elle savait le faire, avec une grande attention ! La grand-mère que j'aurais aimé avoir ! Mais que nous fut ravie trop tôt...