Comment je n'ai pas appris à nager...

Publié le 9 Janvier 2013

Je ne sais plus si c'était au CM1 ou au CM2...

En tous cas la classe a bénéficié de séances de natation à la piscine Molitor dans le 16ème arrondissement.

 

Après avoir revêtu nos maillots de bains, nous voilà donc toutes alignées sur le bord du petit bain.

Le maitre nageur, martial dans son costume blanc immaculé, s'avance alors vers les fillettes au garde à vous et saisissant la première de la file par un bras et une jambe, la jette dans le bassin. Surveillant sa réaction dans l'eau, le couperet tombe immédiatement : sait nager; direction grand bain --- Ne sait pas nager, petit bain !

Les élèves étaient ainsi lancées l'une après l'autre, la file diminuait, la panique me gagne, alors quand mon tour arrive, plutôt que de me faire saisir ainsi, je saute dans l'eau, et avec toute l'énergie du désespoir me met à patauger et me maintenir à la surface... le jugement ne tarde pas : "grand bain"!!

Je me retrouve donc dans le grand bain et évidemment, coule à pic !

Donc, retour à la case départ,  au petit bain où un appareillage tout à fait ingénieux avait été mis en place. Il s'agissait d'un système de cable tendu sur toute la largeur du bassin. Les élèves sont maintenues à la surface de l'eau par une sangle.

Et à chaque séance nous devions dans nos sangles et en mesure toutes faire les mouvements appris par le maitre-nageur et résumés par cet ordre :

G Y I T , G Y I T, G Y I T, G Y I T, G Y I T...

Ce qui veut dire : GRENOUILLE, Y, I, T ces trois dernières lettres indiquant la position du corps. Il s'agit là de la célèbre méthode d'Emile Schoelbel , destinée à apprendre la brasse aux chères têtes blondes...

J'étais rétive, je n'ai pas appris à nager et gagné une grosse répulsion de la piscine scolaire !

 

 

 

 

 

Comment je n'ai pas appris à nager...
Comment je n'ai pas appris à nager...
Comment je n'ai pas appris à nager...

Rédigé par Michèle LETENNEUR

Repost 0
Commenter cet article